La charte

En adhérant au GASPR, vous acceptez la charte du groupe. Voici un peu de lecture :

CHARTE DU GROUPE D'ACHAT SOLIDAIRE DU PAYS RHÉNAN

 

DÉFINITION :

 

Un groupe d’achat solidaire, c’est :

 

Un groupe de personnes qui se rassemblent pour s'approvisionner en produits écologiques de qualité directement chez des producteurs locaux (circuit court).

Il s’agit d’une alternative concrète à la grande distribution, visant à soutenir l’agriculture paysanne, une relation directe, de confiance, humaine avec des producteurs locaux vis-à-vis desquels chaque membre s’engage formellement, par le biais d’un contrat. Il est aussi possible d’acquérir des produits complémentaires en dehors de cette relation contractuelle de base, en accord avec les producteurs concernés.

 

PRINCIPES :

 

  1. Agriculture paysanne :

 

On estime actuellement qu’une ferme familiale disparaît chaque minute en Europe

Face à la pression de l’industrie agrochimique et à la logique marchande mondiale, une alternative existe : l’agriculture paysanne.

L'agriculture paysanne doit permettre à un maximum de paysans répartis sur tout le territoire de vivre décemment de leur métier en produisant sur une exploitation à taille humaine une alimentation saine et de qualité, sans remettre en cause les ressources naturelles de demain. Elle doit participer avec les citoyens à rendre le milieu rural vivant dans un cadre de vie apprécié par tous.

 

  1. Ecologie :

 

Nous soutenons et encourageons un mode de production agricole écologique, pratiqué par des agriculteurs et paysans respectueux de l’environnement. Nous encourageons une agriculture autonome, sans emploi d’intrants agricoles (pesticides et engrais chimiques ni OGM ).

 

Nous ne nous cantonnons pas aux producteurs certifiés ''bio'' locaux mais sommes également ouverts aux producteurs fermiers locaux s'inscrivant dans une démarche agroécologique.

 

 

         3. Un modèle alternatif de distribution : une distribution de proximité   et en circuit court :

 

Le circuit court, appelé aussi filière courte, est un mode de commercialisation directe se basant sur une économie locale. L’objectif est que le producteur est le principal bénéficiaire de la vente de ses produits et non plus les intermédiaires comme c’est le cas dans la grande distribution, par exemple. Pour cela, le  producteur assume lui-même la commercialisation et/ou en partenariat avec les consommateurs. Ainsi, on cherche à éviter un maximum d’intermédiaires commerciaux qui contribuent à diminuer la marge bénéficiaire du producteur et répercutent souvent certains coûts de commercialisation sur le prix du  consommateur (prix au détail).

 

 

    4. Autogestion et convivialité :

 

En nous rassemblant dans un groupe d'achat solidaire, nous pouvons développer notre autonomie et celle des producteurs avec lesquels nous collaborons.

Par là nous entendons, la possibilité de (re)créer nos propres lois, logiques, modes de fonctionnement.

 

Le G.A.S. s’inscrit dans une dynamique collective, égalitaire, participative... d’autogestion.

 

Le G.A.S. existe par et pour tous, autogéré par les membres qui participent librement, selon leurs disponibilités. Tour à tour nous nous partageons les différentes tâches nécessaires au bon déroulement des permanences (jour de livraison et redistribution des produits) : réception ou enlèvement des produits, comptabilité, commandes, accueil, etc.

 

L’existence du Groupe d’Achat Solidaire repose sur l’engagement libre et spontané de ses membres.

 

Malgré tout, chaque adhérent(e) entend s’engager au minimum sur trois créneaux d’aide pour le fonctionnement du groupe à l’année.

 

 

En coopérant de la sorte avec des producteurs paysans, nous participons au maintien d’une agriculture à échelle humaine et soutenable.

 

La convivialité est un souci majeur dans le G.A.S. Celui-ci est conçu comme un lieu de rencontre et d’échange entre ses membres. La gestion collective du G.A.S., chacun en fonction de ses possibilités

 

 

5. Réflexion et sensibilisation :

 

Le G.A.S. est un lieu de réflexion sur l’agriculture, l’alimentation, les modes de distribution et

L’écologie.

 

 Le G.A.S. est ainsi une source d’information pour ses membres et une  plate-forme à partir de laquelle il est possible de sensibiliser un plus grand nombre de personnes.

 

Le G.A.S. s'implique dans une démarche de travail en réseaux avec tous types d'acteurs partageant les mêmes valeurs et objectifs.

 

Le G.A.S. doit réfléchir à sa pérennisation.

 

 

PARTENARIAT PRODUCTEUR/CONSOMMATEUR :

 

1. Une relation solidaire :

 

Le G.A.S. n’a pas seulement pour objectif de fournir à ses membres des produits de qualité. Ses membres s’engagent également vis à vis des producteurs afin de soutenir et de pérenniser un mode d’agriculture qui correspond à nos valeurs mais qui est actuellement en danger.

 

C’est aussi être solidaire dans les aléas de la production.

 

 

2. Critère de choix des produits :

 

Tous les produits issus de l’agriculture, qu’ils soient des produits alimentaires, d’entretien ou textiles, et ayant subi le moins de transformations possible, sont susceptibles d’être distribués via le G.A.S.

 

 3. Critère de choix des producteurs partenaires :

 

Critères écologiques/environnementaux

 

Les producteurs partenaires doivent se préoccuper de l’impact environnemental de leur activité, et tenter d’en limiter au maximum les conséquences.

 

Limiter la distance : le G.A.S. se limite à des produits provenant de notre région transfrontalière privilégiant les producteurs locaux. Exceptionnellement des partenariats sont conclus avec des producteurs plus éloignés pour certains produits indisponibles localement (par exemple l’huile d’olive, le riz, le vin etc  )

 

Critères sociaux

 

Relations égalitaires entre les travailleurs et gestion collective

Respect de conditions de travail saines (horaires, sécurité, ...)

Rémunération juste de la main-d'œuvre, d’éventuels employés

Travail de (ré)insertion sociale : engagement de personnes handicapées, personnes à faibles revenus, de jeunes en décrochage, ...

 

Critères économiques

 

Bon rapport qualité-prix, attention au coût des transports

 

 

4. Procédure de choix :

 

Une visite est organisée sur le terrain, avec au moins trois membres du G.A.S. Ces visites sont ouvertes à tous, tous les membres en sont informés.

 

Si nécessaire, une série de questions, élaborées en réunion avec les membres du G.A.S., seront posées au producteur.

 

 

5. Partenariat avec les producteurs :

 

Un contrat d’engagement est élaboré pour chaque partenariat. Plusieurs contrats peuvent coexister : par exemple, pour le panier de légumes, colis de viande, fromages, lait...

 

Visites sur le terrain

 

  1. Relation GASPR – Consom’acteurs :

 

Commande par mail ou internet ou à domicile.

 

Distribution les samedis matins dans le local de l’association (fréquence à confirmer). Livraison possible.

 

Tout le monde peut commander à condition d’être à jour de sa cotisation. Les prises de commandes à domicile sont destinées essentiellement aux personnes n’ayant pas internet.

Les livraisons à domicile sont pour les personnes qui ne peuvent plus se déplacer.

Le tout se faisant autant que possible à vélo.

 

Le paiement se fera systématiquement à la livraison par chèque, espèces ou virement au nom du GASPR.